Les présentations des 13es Journées Réunionnaises de la Douleur : Douleurs et médecine intégrative : une voie d'avenir ?   sont disponibles à la rubrique Téléchargement / Congrès 2014 

   le webmestre

Téléchargements
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 527 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




Webmestre - Infos
Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
124 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Sondage
Journées mauriciennes de la Sarmur
 
J'y serai
J'y serai probablement
Je n'y serai probablement pas
Je n'y serai pas
Je ne sais pas
Résultats
Sarmur
Bienvenue sur le site de la Sarmur, destiné à l'information exclusive des professionnels de santé réunis en son sein, à faciliter la communication entre ses adhérents et tous les professionnels de santé susceptibles d'être concernés et intéressés par ses activités. Il les informe des diverses réunions et formations organisées par ou sous l'égide de la Sarmur.
Il leur donne accès aux comptes-rendus des réunions et leur permet de télécharger les exposés.
Les données et informations qui s'y trouvent ne sauraient en aucun cas être utilisées à des fins diagnostiques ou thérapeutiques, en quelques circonstances que ce soit.

Pour contacter le webmestre.
Nouvelles des Amis
Où êtes-vous ?
Situation des visiteurs de cette page


Forum - Forum
Thèmes de formation permanente - Thèmes de formation permanente
- Sujet n° 3


actif Sujet n° 3  Thème des Journées annuelles 2007 (juin)

le 31/08/2006 : 15:46
par Arnaud

Anonyme

visiteur

Nous vous proposons, un thème d'infectiologie. Etes vous plutôt d'accord et quels sujets souhaiteriez vous aborder sur ce thème?
Merciwink
Ecrire à Arnaud   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 1
--------
le 16/09/2006 : 10:42
par captainflam

captainflam


Je souhaiterais que l'on parle de l'interêt du dosage quantitatif de la PCT , dans le cadre de la lutte contre les infections nosocomiales. D'autre part nous avons maintenant le cut off diagnostique de la PCT chef la femme enceinte , ce qui est une bonne chose pour la sécurité perinatale...tous les équipes des hopitaux de la reunion et de mayotte devraient pouvoir en disposer jour et nuit .

LA PROCALCITONINE CHEZ LES FEMMES ENCEINTES

CHAKER S.(1), GNAT D.(1), BEN ALI N.(2), HANSEN V.(3), BARLOW P.(2), HAUMONT D.(3), VERTONGEN F.(1)
(1) CHU St-Pierre-ULB, Laboratoire de Chimie, 322 Rue Haute, 1000 Bruxelles, Belgique
(2) CHU St-Pierre-ULB, Département de Gynécologie Obstétrique, Bruxelles, Belgique
(3) CHU St-Pierre-ULB, Centre Néonatal, Bruxelles, Belgique

Introduction:
La procalcitonine (PCT) a déjà été décrite dans de nombreuses publications comme un marqueur sensible et spécifique d'infection d'origine bactérienne. Ce paramètre pourrait s'avérer utile dans le diagnostic précoce d'infections materno-fœtales. Jusqu'à présent il n'existe pas de normes établies pour la femme enceinte non infectée. Une détermination de valeur usuelle de PCT pour cette population est donc importante pour mieux comprendre sa physiopathologie.

Méthode:
L'étude porte sur une population de 178 femmes âgées de 20 à 40 ans et non infectées selon des critères anamnestiques, cliniques et le dosage du CRP (< 1 mg/dL). Ce groupe est subdivisé en 97 femmes enceintes (âge gestationnel entre 20 et 36 selon les semaines d’aménorrhée) et un groupe de contrôle de 81 femmes non enceintes (HCG<5 mIU/mL ).
Le dosage de PCT a été réalisé par une technique ultrasensible immunoluminométrique à double anticorps (ProCa-S, BRAHMS), le CRP est dosé par immunoturbidimétrie sur Modular P (ROCHE) et le dosage d'HCG a été déterminé par électrochémiluminescence sur Elecsys (ROCHE).

Resultats:
Les valeurs de PCT effectuées par la méthode ultra-sensible sont significativement plus élevées chez les femmes enceintes que dans le groupe de contrôle de même âge (test t student, p < 0.001). Les résultats statistiques obtenus à partir des valeurs de PCT (pg/mL) pour les deux groupes figurent dans le tableau suivant :

http://www.corata.org/recueil_lyon/lyonposterchaker.htm

La distribution des résultats de PCT des femmes enceintes par rapport à la médiane et la valeur maximale du groupe de femmes contrôles montre que la population de femmes enceintes est nettement décalée vers des valeurs élevées. En effet seulement 4.1% de celles-ci se situent en dessous de cette médiane, 67.0 % entre la médiane et le maximum et 28.9 % ont des valeurs supérieures au groupe de contrôle.

Conclusion
Les valeurs de PCT s'élèvent significativement pendant la grossesse. La valeur moyenne de PCT des femmes enceintes est environ le double de celle du groupe de contrôle. La valeur usuelle de PCT entre 12 et 56 pg/mL nous servira de cut-off pour les femmes enceintes non infectées. Des valeurs supérieures orienteront vers un diagnostique précoce d'infection d'origine bactérienne et la mise en route d'un traitement approprié.


claude alias captain flam http://autregalaxie.blogspot.com/
http://www.iphe .net/newatlas/atlas.htm

Ecrire à captainflam   Site web captainflam Poster une réponse  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Cloturer Cloturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 



^ Haut ^